Article du JSL

Article du JSL

Depuis le 4 avril, le bâtiment de l’ex-enseigne de discount Netto, situé carrefour de l’Europe, est en plein travaux. En intérieur, à l’abri des regards, un centre aqua sport et fitness est en cours d’aménagement.

Le secret était bien gardé. Mais depuis quelques jours, dans le secteur du carrefour de l’Europe à Mâcon, les travaux d’aménagement dont fait l’objet l’ex-surface de vente alimentaire Netto alimentent les conversations. En recoupant nos in- formations, nous avons fini par le- ver partiellement le voile sur le pro- jet autour duquel la propre intéressée entretenait volontaire- ment le mystère. Un mystère que Karine L’Héritier, à l’origine du pro- jet, entretient toujours même si, au détour d’une rencontre, elle a fini par évoquer la question… sans trop s’épancher sur le sujet. « Je souhaite conserver une part de mystère autour de ce projet qui me tient tant à cœur et sur lequel je travaille sans relâche depuis septembre 2015. »

Un projet longuement et mûrement réfléchi

À sa décharge, il faut souligner que l’idée de voler de ses propres ailes et de trouver le projet « qui puisse cor- respondre le mieux à mes envies et susceptible de m’apporter un épa- nouissement personnel » ne date pas d’hier. « Cela fait maintenant trois ans que j’effectue des recher- ches sur la toile, me renseigne un peu partout », confie cette jeune maman de trois enfants de 5, 11 et

14 ans. « J’ai une grande admiration pour les personnes qui aiment en- treprendre, osent et n’hésitent pas à se lancer dans une nouvelle aventu- re », insiste la native de Mâcon qui, parallèlement à sa fonction de con- trôleur de gestion, a trouvé le temps nécessaire pour mûrir son projet avant de jeter son dévolu sur l’an- cienne surface de vente Netto.

Pour que remise
en forme, santé et famille ne fassent qu’un

Sportive dans l’âme, elle a pratiqué le handball pendant plus d’une dé- cennie au club de Mâcon handball et évolué au plus haut niveau en nationale 2, Karine L’Héritier ne se voyait donc pas se lancer sur un projet autre que celui en lien avec le milieu du sport. « Du coup, j’ai opté pour un centre de remise en forme, santé et famille. Il s’agit en fait d’un centre aqua forme et fitness qui, avec ses 1 400 m2, sera le plus grand complexe de ce type en Bourgogne du sud », se réjouit déjà Karine L’Héritier.

Aquabiking, aquagym ou encore aquajogging, sont autant d’activités sportives et ludiques tendances et très demandées du grand public qui constitueront l’essentiel des activi- tés du centre baptisé Jaëvi. Bien évidemment, d’autres activités com- pléteront l’offre. Mais pour le mo- ment c’est silence radio. Histoire d’entretenir une part du mystère et de tenir en haleine une clientèle que la gérante veut la plus large possible.

Fernand Ribeiro

Téléchargez le pdf su magazine